Epsylon Point "hihihihihihihi"

Exposition personnelle d’Epsylon Point
Du 8 novembre au 1er décembre 2012
 
> Vernissage 8 novembre à partir de 18h en présence de l’artiste


En novembre la Galerie ligne 13 ouvre ses portes à Epsylon Point et présente une sélection de son oeuvre prolifique et éclectique.

Précurseur de l’art urbain français et l’un des pionniers du pochoir au début des années 80, aux côtés de Miss.Tic et Blek le Rat, Epsylon Point peint comme il vit, selon son inspiration du moment. Pas de souci de carrière, l’artiste pose un regard toujours identifiable sur le monde. Ses pochoirs sont des points de vue, des instantanés de notre époque souvent politique voire caustique mais toujours authentique, loin des clichés.

Du social à l’érotique, ses sujets sont divers et concrets et par sa manière de peindre l’artiste nous emmène vers l’abstraction lyrique. Ses fonds abstraits sont travaillés suivant différentes techniques puis s’y ajoute portraits, textes ou slogans politiques au pochoir jusqu’à la saturation totale du support.

Pour cette exposition personnelle de l’artiste, nous avons tenté de sélectionner des toiles et des objets offrant une vision large du style, de la technique et des messages d’Epsylon Point.
Faire rentrer l’atelier d’Epsylon Point dans la galerie est un défi hihihihihi. Il faut choisir : la diversité est difficile à résumer. Nous avons cherché avant tout à montrer la sincérité de l’artiste : pas de compromis pour épater la galerie, présenter son travail à l’état brut autant que possible et amener le regard de la réalité politique vers un monde lyrique.






Publication : Epsylon Point Le sang des pauvres. Samantha Longhi, préface Thierry Froger.
Collection Opus Délits, Critères Editions, 2010.