Press The Button // RNST // Du 23 Janvier au 14 Février





Du 23 janvier au 14 février la Galerie Ligne 13 présente les dernières œuvres de l’artiste marseillais RNST.

RNST nous emmène avec des jeux d’images autour de l’expression « PRESS THE BUTTON » dans une exploration colorée de son univers graphique avec de la peinture, du pochoir, des sérigraphies. Une invitation au questionnement, autour d’une iconographie trash, humoristique et engagée. 

PRESS THE BUTTON, simple geste du quotidien ou acte délibéré incitant au changement, entraînant un nouvel éclairage sur la réalité ou un bouleversement de l’ordre établi.

PRESS THE BUTTON, élément déclencheur tellement devenu anodin à ce jour et qui pourtant a transformé notre civilisation…

PRESS THE BUTTON c’est aussi l’envie de tout foutre en l’air, exploser, tout arracher, se rebeller et faire déborder le vase devenu trop plein. 





Street acteur ou sérigraffiste, adepte des cultures alternatives, RNST explore et s’amuse avec l’art urbain depuis les années 90 utilisant les différentes techniques (graffiti, affiche, collage, pochoir…).
Son atelier est un laboratoire dans lequel l’artiste mélange les recettes. RNST envisage ses créations comme une véritable passerelle entre le monde et son univers intime. Ses œuvres sont inspirées par la provoc et le romantisme. D’influences multiples, amateur de supports en tout genre mais surtout de récupération, son travail de création est un lien direct entre la rue et l’atelier pour questionner ou déranger.
RNST s’amuse à mêler des événements sans lien entre eux qui lorsqu’il les assemble atteignent un second niveau de lecture. « Mon art ne m’appartient pas, je préfère que les gens s’interrogent et fassent leur propre interprétation ».
RNST applique aussi cette philosophie avec ses supports de travail. « Je récupère des portes de frigo, des bidons, des panneaux de signalisation… J’aime l’idée que ces objets ont déjà leur histoire. J’ai du mal à peindre sur une toile, je préfère d’autres possibilités ».
Enfin la force de l’art de RNST provient de la pluridisciplinarité des techniques utilisées soutenue par des visuels puissants et l’utilisation de couleurs solides qui viennent remplacer le trait. Un résultat parfois violent, mais toujours poétique et fragile.